Message de solidarité de la CLASSE au Chicago Teachers Union

Lundi, 10 Septembre 2012

Source:

Message de solidarité de la CLASSE:

Solidarité pour une éducation publique de qualité, du Québec à Chicago

Au cours des derniers mois, des enseignants, étudiants et membres de la communauté de Chicago se sont organisés afin d'obtenir un contrat équitable avec le Chicago Board of Education, en dépit de rassemblements communautaires et de négociations intensives. La date du 10 septembre se dessine pour le début d'une grève.

Se dirigeant vers la première grève des enseignants à Chicago depuis les derniers 25 ans, le Chicago Teachers Union, syndicat représentant 26 000 professeurs d'écoles publiques, a ouvert un quartier général de grève et déclare: «pendant trop longtemps, nos étudiants ont été floué, leurs enseignants ont été sapés et leurs écoles ont été financièrement affamées des ressources dont ils ont besoin. »

La Coalition Large pour une Solidarité Syndicale Étudiante (CLASSE) souhaite étendre son soutien et sa solidarité au Chicago Teachers Union dans sa lutte pour préserver une éducation publique et équitable de qualité à Chicago.

Les jours sont comptés

Mardi, 14 Août 2012

Ce n’est qu’une question de quelques jours avant que la session des étudiants qui boycottent leurs cours ne soit annulée, prévient la Fédération des cégeps.

« Nous avons moins d’une semaine devant nous. D’ici quelques jours, la session devra être annulée, avec mention d’échec », soutient le pdg Jean Beauchesne.

Lire l'article sur le site du Journal de Montréal

Indifférence américaine sur le conflit étudiant québécois

Lundi, 4 Juin 2012

Source:

John R. McArthur, Le Devoir

La révolte contre la hausse des droits de scolarité au Québec me fait honte pour deux raisons: premièrement, parce que mes confrères, dans les journaux et revues américains, ont démontré une indifférence notable à l’égard d’une crise qui se déroule sous leur nez; deuxièmement, parce que les étudiants américains et leurs parents, eux-mêmes épuisés par les coûts obscènes de quatre années d’université, n’ont presque rien à dire sur le sujet.

Article complet sur le site du Devoir (non disponible aux non-abonnés)

Le prof de philo et ses lunettes de ski

Mercredi, 30 Mai 2012

Source:

Rima Elkouri, La Presse

«C'est vraiment le coup de matraque qui a tout déclenché.»

L'homme qui me parle de sa voix enrouée s'appelle Olivier Roy. Il a 31 ans. Des lunettes de ski posées sur sa table. Il est visiblement épuisé. Visiblement indigné.

Le jour, Olivier Roy est professeur de philosophie au Cégep de Terrebonne. Le soir, depuis plus d'un mois, il manifeste contre la brutalité policière. Il a participé à une trentaine de marches. Il y était encore mardi soir.

Article complet sur Cyberpresse

Document explicatif de la loi 78

Mardi, 22 Mai 2012

Ce document explicatif est le fruit d’une étude et d’une réflexion menée par le Comité légal de la CLASSE et par ses collaborateurs-trices au sujet de la Loi permettant aux étudiants de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements de niveau postsecondaire qu’ils fréquentent (ci-après la « Loi »).

Ce document ne constitue pas un conseil ni un avis juridique. Il se veut avant toute chose un outil d’information visant la compréhension et pour ainsi dire la démocratisation des différentes règles de droit applicables dans le cadre de la Loi.

Explication de l’offre gouvernementale du 5 mai 2012

Samedi, 5 Mai 2012

Québec, 5 mai 2012.

Aux étudiants et étudiantes,

Comme vous le savez un blitz de négociation avec le gouvernement du Québec s’est tenu au courant des dernières heures sur la question de la hausse des frais de scolarité. Les délégations des associations étudiante en sont ressorties avec une offre du gouvernement. En voici le détail.

La jeunesse qui pousse le Québec à la maturité

Samedi, 28 Avril 2012

Source:

Par Catherine Lalonde

Face à l’échec du modèle d’autorité néolibéral, les «Y» avancent une vision humaniste à long terme.

Dans le coin droit, la valse-hésitation du gouvernement. Les prétextes pour ne pas aborder la hausse des droits de scolarité, nerf de la grève. L’ergotage sémantique sur la violence, la façon de réfuter la complexité du dossier, de nier les regards nuancés, la condescendance. Dans le coin gauche : les jeunes. Pas censés penser plus loin que demain, ils se battent, disent-ils, pour les futurs enfants. Ils refusent la division, restent solidaires et démocratiques, incarnent entièrement leur idéologie. Sonneraient-ils l’âge de raison du Québec, qu’on a dit si longtemps adolescent ?

Lien vers l'article complet sur le site du Devoir

Black Bloc et carré rouge

Samedi, 28 Avril 2012

Source:

Par Francis Dupuis-Déri - Professeur de science politique à l’UQAM et auteur du livre Les Black Blocs (Lux, 2007) 

Depuis des semaines, les débats font rage au sujet du «Black Bloc», soit ce qu’on désigne comme des «groupuscules anarchistes» de «casseurs» «masqués, cagoulés et vêtus de noir et qui brandissent des drapeaux noirs». À plusieurs reprises en manifestation, j’ai vu des manifestants invectiver et s’en prendre physiquement à des membres du Black Bloc, au nom de la non-violence.

Certes, un Black Bloc peut simplement défiler en suivant le flot de la manifestation, comme les autres contingents de syndicats, d’organisations non gouvernementales et de partis politiques, agglutinés derrière leurs banderoles et leurs dirigeants. Lorsque j’ai vu des Black Blocs dans des manifestations à Montréal ou ailleurs, ils défilaient ainsi, généralement dans le calme, exprimant par leur seule présence une critique radicale du capitalisme ou de l’État. C’est toutefois lorsqu’un Black Bloc a recours à l’action directe que les médias remarquent son existence. Or le Black Bloc n’est pas un phénomène nouveau. Retour sur une histoire mouvementée.

La nouvelle proposition du gouvernement, 27 avril, 2012

Vendredi, 27 Avril 2012

Source:

Donc le gouvernement Charest vient de faire une nouvelle proposition pour sortir de la crise.

Les mesures chiffrées

D’abord il propose un étalement de la hausse des frais de scolarité de 5 à 7 ans. Cette hausse inclut l’inflation des deux années supplémentaires et fait donc passer la hausse totale de 1625$ à 1779$. Gérald Fillion l’explique bien sur son blogue.

Pages