Message de solidarité de la CLASSE au Chicago Teachers Union

Lundi, 10 Septembre 2012

Source:

Message de solidarité de la CLASSE:

Solidarité pour une éducation publique de qualité, du Québec à Chicago

Au cours des derniers mois, des enseignants, étudiants et membres de la communauté de Chicago se sont organisés afin d'obtenir un contrat équitable avec le Chicago Board of Education, en dépit de rassemblements communautaires et de négociations intensives. La date du 10 septembre se dessine pour le début d'une grève.

Se dirigeant vers la première grève des enseignants à Chicago depuis les derniers 25 ans, le Chicago Teachers Union, syndicat représentant 26 000 professeurs d'écoles publiques, a ouvert un quartier général de grève et déclare: «pendant trop longtemps, nos étudiants ont été floué, leurs enseignants ont été sapés et leurs écoles ont été financièrement affamées des ressources dont ils ont besoin. »

La Coalition Large pour une Solidarité Syndicale Étudiante (CLASSE) souhaite étendre son soutien et sa solidarité au Chicago Teachers Union dans sa lutte pour préserver une éducation publique et équitable de qualité à Chicago.

Face à cette annonce de grève à venir et d'actions communautaires soutenues afin de mobiliser les enseignants et les membres de la communauté autour de la cause de l'accessibilité en édutaction, nous vous saluons depuis les rues de Montréal. Au Québec, une grève étudiante historique, poussée par la démocratie directe, des manifestations de masse et des actions directes, a récemment remporté une victoire majeure en bloquant les tentatives faites par le gouvernement du Québec d'augmenter les frais de scolarité universitaires de 82%. Les enseignants et les professeurs ont joué un rôle important dans cette grève sous la bannière «Profs Contre la Hausse».

Les étudiants du Québec se sont battus pour l'accessibilité en éducation, menacée par des politiques néolibérales dont l'intention est de privatiser les services publics, notamment l'éducation. Une éducation postsecondaire de moins en moins accessible et la flambée de la dette des étudiants aux États-Unis a montré que l'approche néolibérale va à l'encontre d'une éducation publique accessible et de qualité, tant au niveau primaire que post-secondaire.

Le Chicago Board of Education se prépare maintenant à fermer plus de 100 écoles de quartier, tout en déplaçant le financement de l'éducation publique vers un système mi-public, mi-privé à Chicago. Un tel déplacement vers des solutions de libre marché, symbolisé par le financement accru des "charter schools" aux États-Unis, n'est pas une réponse aux grands défis que présentent l'enseignement public.

Le Chicago Teachers Union se bat en ce moment contre le Chicago Board of Education et ses réformes qui prolongeront les heures de travail pour les enseignants sans compensation adéquate, tout en coupant dans des fonds importants pour l'art, la musique, l'éducation physique et les cours de langue, en se concentrant de manière obsessive sur des tests standardisés pour lesquels plusieurs experts ont démontré qu'ils n'étaient pas une solution efficace aux problèmes rencontrés dans le système éducatif public aux États-Unis.

Des milliers sont descendus dans les rues du centre-ville de Chicago au mois de mai dernier pour appuyer les demandes du Chicago Teachers Union et le syndicat a continué à mettre la pression. La CLASSE est solidaire de votre combat face à la grève imminente.

 

La solidarité dans la lutte!

 

Coalition Large pour une Solidarité Syndicale Étudiante (CLASSE)